Denys Zacharopoulos

  • La premiere image

    Denys Zacharopoulos

    La première image est une exposition et un livre qui se conjuguent et se confrontent à différents niveaux. Ils se retrouvent dans le glissement du sens entre le livre d'artiste, le livre d'images, le livre de texte ; entre le texte écrit et la parole, l'oralité et le signe, le silence et la mémoire, l'imprimé et le manuscrit. En associant le manifeste et l'étude au récit et à l'adresse subjective au lecteur, le livre et l'exposition se donnent comme un hommage indirect à la notion même d'essai. Depuis Montaigne l'essaie nous situe dans le glissement du sens vers le présent, vers la reprise de la parole par la différentiation de l'esprit qui ne cesse de s'incarner, comme cet hommage à l'ami mort qui ne vit que par cet essai de confronter le texte et le présent. L'exposition et le livre empruntent leur titre à l'un des derniers textes de l'écrivain Costas Taktsis, un ami mort pour toute une série de personnes qui serait prêtes à voir dans son oeuvre une sorte de douce polémique similaire à ce que La Boëtie avait soulevé avec De la Servitude Volontaire. Le texte du même titre est reproduit dans ce livre comme une première image qui ne conclut de rien mais qui génère la coexistence de plein de tactiques indirectes afin de prendre ses distances, affirmer sa différence, réfuter le sens, accepter l'esprit ou simplement se rappeler une époque historiquement révolue aujourd'hui transformée. N'empêche que la lecture de toute la construction sociale, telle qu'elle apparaît dans ce texte en tant que leurre qui conduit à la servitude volontaire, est citée devant nous en tant que cette "première image" qui travestit en jeu de séduction la servitude qui se joue dans toute gestion du pouvoir sur l'autre et par le même dans la société. Cette première image offerte aux yeux des personnes dès l'age le plus tendre est dénudée ici non sans cruauté afin de provoquer un débat de fond sur le monde d'aujourd'hui. Exposition et livre interrogent la gestion des images, des mythes, des symboles, des comportements, des modalités existentielles, des négociations identitaires et des rhétoriques du spectacle, d'aujourd'hui.
    Denys Zacharopoulos

empty