ERIC

  • Avec humour et tendresse, ÉRIC se confie dans ce roman autobiographique mêlant souvenirs de sa vie professionnelle et privée. Il évoque son enfance, toujours aussi présente dans sa mémoire, ainsi que ses « aventures de jeunesse » et de cocasses anecdotes familiales. Surnommé Rigoulet par ses amis, le jeune fêtard croque la vie à pleines dents, participant activement à l'animation culturelle de sa région. Après des expériences dans le milieu associatif, il travaille un temps dans le cabinet comptable de son père. Vient ensuite le temps de la recherche d'un emploi stable, jusqu'à ce qu'il décroche le poste de directeur d'une maison de retraite. Il ne tarde pas à se prendre d'affection pour les résidents, qu'il considère bientôt comme ses « protégés ». Malgré le poids des responsabilités, il éprouve du plaisir à travailler en équipe. Mais son dévouement se fait au détriment de sa vie familiale. Au terme de sa carrière, il demeure inquiet face au manque de financement alloué à ces structures. 

  • Le petit homme aveugle

    Eric

    Le Petit Homme aveugle, premier roman d'un petit scribouillard du dimanche. Une randonnée en montagne pour tenter d'oublier... fuir, se dérober, échapper au malheur. Mais peut-on esquiver la souffrance, peut-on fuir les épreuves, peut-on récuser l'amour ?

  • Doux leurres

    Eric

    Quels liens entre des meurtres sordides, une jeune fille qui ne se remet pas du divorce de ses parents et une histoire d'amour dont les acteurs ont quinze ans d'écart? A priori aucun. Mais au coeur de ces quarante nouvelles, des fils se nouent et tissent une histoire d'amour d'écorchés vifs.

  • Le petit livre mou

    Eric

    Directeur de mutuelle, contrôleur de gestion, informaticien, compositeur, interprète, après avoir vécu plusieurs vies, Éric Petit prend enfin un peu de temps pour vous écrire.
    Des poésies joyeuses inventant un monde tendre et coloré, le tout axé sur l'humour et la dérision.

  • L'ordre du jour

    Eric Vuillard

    L'Allemagne nazie a sa légende. On y voit une armée rapide, moderne, dont le triomphe parait inexorable. Mais si au fondement de ses premiers exploits se découvraient plutôt des marchandages, de vulgaires combinaisons d'intérêts ? Et si les glorieuses images de la Wehrmacht entrant triomphalement en Autriche dissimulaient un immense embouteillage de panzers ? Une simple panne ! Une démonstration magistrale et grinçante des coulisses de l'Anschluss par l'auteur de "Tristesse de la terre" et de "14 Juillet" qui lui a valu le prix Goncourt 2017.

  • Mohican

    Eric Fottorino

    Brun va mourir. Il laissera bientôt ses terres à son fils Mo. Mais avant de disparaître, pour éviter la faillite et gommer son image de pollueur, il décide de couvrir ses champs de gigantesques éoliennes. Mo, lui, aime la lenteur des jours, la quiétude des herbages, les horizons préservés. Quand le chantier démarre, un déluge de ferraille et de béton s'abat sur sa ferme. Mo ne supporte pas cette invasion qui défigure les paysages et bouleverse les équilibres entre les hommes, les bêtes et la nature. Dans un Jura rude et majestueux se noue le destin d'une longue lignée de paysans. Aux illusions de la modernité, Mo oppose sa quête d'enracinement. Et l'espoir d'un avenir à visage humain.
    Avec Mohican, Éric Fottorino mobilise toute la puissance du roman pour brosser le tableau d'un monde qui ne veut pas mourir.

  • Journal d'un amour perdu Nouv.

    « Maman est morte ce matin et c'est la première fois qu'elle me fait de la peine. ».
    Pendant deux ans, Éric-Emmanuel Schmitt a tenté d'apprivoiser l'inacceptable : la disparition de celle qui l'avais mis au monde. Ces pages racontent son « devoir de bonheur », sa lutte acharnée et difficile contre le chagrin. Car demeurer inconsolable aurait été trahir sa mère, cette femme lumineuse qui lui a donné le goût de l'existence, la passion des arts, le culte de la joie.
    Ce texte explore la détresse présente mais aussi un passé heureux. Et tandis que s'élabore la recomposition d'un homme mûr qui n'est plus « l'enfant de personne », l'écrivain atteint à l'universel, parvenant à transformer une expérience de la mort en une vibrante leçon de vie.

  • Cette Traversée des temps affronte un prodigieux défi : raconter l'histoire de l'humanité sous la forme d'un roman. Faire défiler les siècles, en embrasser les âges, en sentir les bouleversements, comme si Yuval Noah Harari avait croisé Alexandre Dumas. Depuis plus de trente ans, ce projet titanesque occupe Eric-Emmanuel Schmitt. Accumulant connaissances scientifiques, médicales, religieuses, philosophiques, créant des personnages forts, touchants, vivants, il lui donne aujourd'hui naissance et nous propulse d'un monde à l'autre, de la préhistoire à nos jours, d'évolutions en révolutions, tandis que le passé éclaire le présent.
    Paradis perdus lance cette aventure unique. Noam en est le héros. Né il y a 8000 ans dans un village lacustre, au coeur d'une nature paradisiaque, il a affronté les drames de son clan le jour où il a rencontré Noura, une femme imprévisible et fascinante, qui le révèle à lui-même. Il s'est mesuré à une calamité célèbre : le Déluge. Non seulement le Déluge fit entrer Noam-Noé dans l'Histoire mais il détermina son destin. Serait-il le seul à parcourir les époques ?

  • Juillet 1942. Jamais l'issue du conflit n'a semblé aussi incertaine. Si l'Angleterre a écarté tout risque d'invasion, la Russie de Staline plie sous les coups de boutoir des armées d'Hitler. L'Europe est sur le point de basculer.
    À travers la quête des swastikas, la guerre occulte se déchaîne pour tenter de faire pencher la balance. Celui qui s'emparera de l'objet sacré remportera la victoire. Tristan Marcas, agent double au passé obscur, part à la recherche du trésor des Romanov, qui cache, selon le dernier des tsars, l'ultime relique. À Berlin, Moscou et Londres, la course contre la montre est lancée, entraînant dans une spirale vertigineuse Erika, l'archéologue allemande, et Laure, la jeune résistante française.

  • Oscar a dix ans et vit désormais à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. Parmi les dames en blouse rose qui viennent passer du temps avec les enfants malades, il en est une qui lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu. Ces lettres décrivent douze jours dans l'existence d'Oscar, des jours cocasses et poétiques, pleins de personnages drôles et émouvants. Douze jours qui seront peut-être les derniers. Mais, grâce à Mamie-Rose qui noue avec Oscar un lien très fort, ils deviendront légende.

  • 14 juillet

    Eric Vuillard

    La prise de la Bastille est l'un des événements les plus célèbres de tous les temps. On nous récite son histoire telle qu'elle fut écrite par les notables, depuis l'Hôtel de ville, du point de vue de ceux qui n'y étaient pas. «14 Juillet» raconte l'histoire de ceux qui y étaient. Un livre ardent et épiphanique, où notre fête nationale retrouve sa grandeur tumultueuse. Par l'auteur de «L'Ordre du jour», Prix Goncourt 2017.

  • Félix, douze ans, est désespéré. Sa mère, la merveilleuse Fatou, qui tient à Belleville un petit bistrot chaleureux et coloré, est tombée dans une dépression sans remède. Elle qui incarnait le bonheur n'est plus qu'une ombre. Où est passée son âme vagabonde ? Se cache-t-elle en Afrique, près de son village natal ? Pour tenter de la sauver, Félix entreprend un voyage qui le conduira aux sources invisibles du monde.
    Dans l'esprit de Oscar et la dame rose et de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Eric-Emmanuel Schmitt interroge les mystères de l'animisme, la puissance des croyances et des rites issus d'une pensée spirituelle profondément poétique. Il nous offre aussi un véritable chant d'amour d'un fils pour sa mère.
    />

  • Le Cycle du Soleil noir1938. Dans une Europe au bord de l'abîme, une organisation nazie, l'Ahnenerbe, pille des lieux sacrés à travers le monde. Elle cherche des trésors aux pouvoirs obscurs destinés à établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maître, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l'Himalaya. Il se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour trouver un tableau énigmatique. De quelle puissance ancienne les nazis croient-ils détenir la clé ? À Londres, Churchill découvre que la guerre contre l'Allemagne sera aussi celle, spirituelle, de la lumière contre les ténèbres.Tristan, le trafiquant d'art au passé trouble ; Erika, une archéologue allemande ; Laure, l'héritière des Cathares... : dans le premier tome de cette saga, l'histoire occulte fait se rencontrer des personnages aux destins d'exception avec les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale.

  • Novembre 1941. L'Allemagne est sur le point de gagner la guerre. L'armée du Troisième Reich est aux portes de Moscou. Pour Himmler, le chef des SS, la victoire sera définitive s'il parvient à s'emparer d'une swastika sacrée disparue en Europe. Pour Churchill, il faut absolument retrouver cette relique avant les nazis. Chacun compte sur Tristan Marcas, agent double au passé obscur. Au coeur de cette guerre occulte entre les forces du Bien et du Mal, Laure, la résistante française, et Erika, l'archéologue allemande, vont s'affronter dans une lutte sans merci. De Berlin à Londres, de la Crête mystérieuse à l'Italie de Mussolini, qui l'emportera dans ce duel entre l'ombre et la lumière ?
    Et si la vérité se trouvait dans la jeunesse aux secrets interdits d'un certain Adolf Hitler ?
    En bonus : le premier chapitre du troisième volet de la saga.

  • 1291, Terre sainte. Un groupe de templiers, chargé d'une mission secrète, est massacré au milieu du désert. Un seul chevalier en réchappe, miraculeusement.

    1943. Des ténébreux châteaux allemands aux couloirs troubles du Vatican, Tristan Marcas s'engage malgré lui dans une nouvelle quête.
    À la recherche d'un mystère qui le conduira jusqu'aux portes de l'enfer.

    Un thriller vertigineux, qui explore les arcanes oubliées de l'histoire.

  • Paris, années soixante.
    Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l'ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim, l'épicier, n'est pas arabe, la rue Bleue n'est pas bleue et l'enfant n'est peut-être pas juif

  • Après une formation impitoyable, et alors qu'ils étaient encore enfants, ils ont quitté Aberlaas, la cité des confins. Leur mission : marcher d'ouest en est jusqu'à atteindre l'Extrême-Amont, source mythique du vent qui balaye leur monde jour et nuit, sans trêve ni répit. Ils sont la 34e Horde du Contrevent. Golgoth ouvre la marche ; derrière lui, Sov, le scribe, sur les épaules duquel l'avenir de la Horde tout entière va bientôt reposer...

  • « - Madame Pylinska, quel est le secret de Chopin ?
    - Il y a des secrets qu'il ne faut pas percer mais fréquenter : leur compagnie vous rend meilleur. ».
    Madame Pylinska a une bien étrange manière d'enseigner le piano. L'excentrique Polonaise tyrannise Eric-Emmanuel Schmitt, son jeune élève. Pour entrer dans le mystère de Frédéric Chopin, elle exige d'écouter le silence, de cueillir des fleurs à l'aube, de suivre le vent dans les arbres et le mouvement des vagues, de faire l'amour, mieux, d'aimer. Sa leçon de piano devient apprentissage de la vie.
    L'oeuvre d'un musicien de génie peut-elle enchanter toute une vie et lui donner un sens ? Aidera-t-elle aussi le narrateur à comprendre le secret bouleversant d'une personne aimée ?

  • La gueule-du-loup Nouv.

    Rester confiné en ville ? Impensable pour Jo, son frère et sa mère. Ils s'en vont à La Gueule-du-Loup, dans la maison des grands-parents que Jo n'a pas connus, inoccupée depuis leur décès, deux ans auparavant. Et il n'y a pas que des inconvénients : Jo peut faire du sport, profiter de la forêt toute proche, et jeter sur un cahier ses essais de poèmes. Mais bientôt, des phénomènes étranges se produisent. Des bruits inexpliqués. Une peluche qui disparaît. Un animal ensanglanté dans la maison. Qu'est-ce qui hante La Gueule-du-Loup ?

empty