Hazan

  • Au-delà d'une simple chronologie cet ouvrage met l'accent sur la position de transition qu'occupe Bonnard dans l'histoire de la peinture, à travers plus de 250 reproductions, ce qui en fait une véritable monographie de référence.

    Pierre Bonnard (1867-1947), au même titre que Nicolas de Staël (1913-1955), est l'un des principaux acteurs de l'art moderne dont les publications les concernant sont des best-sellers en librairie.

    Guy Cogeval , directeur d'ouvrage  est actuellement à la tête du Centre d'études des Nabis (mouvement artistique dont Pierre Bonnard fait partie). Il sera co-commissaire de   l'exposition sur les nabis au musée du Luxembourg au printemps 2019.

  • Catalogue officiel de l'exposition Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque au musée d'Orsay,  du 22 mars au 17 juillet 2016. Modeste employé des douanes, Henri Julien Félix Rousseau, dit Le Douanier Rousseau (1844-1910), est aujourd'hui reconnu comme l'une des figures les plus originales de l'art de la fin du xixe et du début du xxe siècle, un cas unique dans l'histoire de l'art européen.Cet autodidacte devenu peintre sur le tard ne commence à peindre qu'en 1871, en amateur passionné, sans culture ni métier. Il produit des paysages qui illustrent souvent les progrès techniques de son temps, des portraits, des sujets patriotiques et militaires, des scènes de la vie populaire et des vues d'un Paris qu'il ne quittera jamais. Mais sa notoriété est avant tout liée aux tableaux à sujets exotiques dont l'inspiration est nourrie par ses visites au Jardin des Plantes, au Museum d'Histoire naturelle, ou d'images empruntées aux dictionnaires, aux catalogues, aux livres de botanique ou aux chromos.Mais il serait vain de vouloir placer une étiquette sur le travail d'Henri Rousseau, sa peinture se refusant à toute tentative de catégorisation. L'histoire de sa réception repose ainsi sur une série de malentendus. Alternativement rejeté par les critiques pour son style « naïf », et apprécié par les artistes pour la même raison, le Douanier Rousseau se proclamait peintre « réaliste ».Son oeuvre s'inscrit pourtant dans son temps : en confrontant sa peinture à quelques-unes de ses sources d'inspiration, qui comptent l'académisme comme la nouvelle peinture, et aux oeuvres des artistes d'avant-garde l'ayant intronisé comme père de la modernité, Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque se veut une mise en lumière critique de son art autour d'une réflexion sur la notion d'archaïsme.L'archaïsme est ainsi le fil conducteur entre les oeuvres de cette exposition, présentée une première fois au Palazzo Ducale de Venise en 2015, avant de rejoindre les salles du musée d'Orsay au printemps prochain. Les chefs-d'oeuvre d'Henri Rousseau des collections des musées d'Orsay et de l'Orangerie (de La Charmeuse de Serpents à La Noce) seront confrontés aux toiles prêtées par les plus prestigieuses institutions internationales. Des oeuvres de Seurat, Delaunay, Kandinsky ou Picasso, mais aussi d'artistes méconnus permettront d'évoquer la richesse des liens qui se tissent autour du Douanier Rousseau, creuset d'une voie originale dans l'exploration de la modernité. Plus de 100 oeuvres en provenance des plus prestigieuses institutions internationales.Le Douanier Rousseau est le père de l'art naïf et source d'inspiration pour de nombreux artistes, notamment des surréalistes (Seurat, Fernand Léger, Frida Khalo, Kandinsky ou Picasso.) qui seront présentés dans cette exposition.

  • Bonnard

    Guy Cogeval

    • Hazan
    • 1 Avril 2015

    Nouvelle édition augmentée et refondue de cet ouvrage paru en 1993, à l'occasion de l'exposition Pierre Bonnard. Peindre l'Arcadie, au musée d'Orsay, du 17 mars au 19 juillet 2015. Guy Cogeval, auteur de cet ouvrage, est président du musée d'Orsay et co-commissaire de l'exposition. En commentant 48 oeuvres maîtresses de Pierre Bonnard, Guy Cogeval nous fait découvrir une peinture du XXème siècle de toute première importance.

  • Album officiel de l'exposition Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque au musée d'Orsay,  du 22 mars au 17 juillet 2016. Le Douanier Rousseau est le père de l'art naïf et source d'inspiration pour de nombreux artistes, notamment des surréalistes (Seurat, Fernand Léger, Frida Khalo, Kandinsky ou Picasso.) qui seront présentés dans cette exposition. 

empty