Reunion Des Musees Nationaux

  • Quelle frayeur peuvent provoquer manet et son tableau chez un peintre qui a déjà tout osé, tout brisé, tout reconstruit ? entre 1954 et 1962, picasso va interroger le tableau de manet à travers plus de cent cinquante dessins et tableaux.
    Il reprend chacune des interrogations qu'a provoquées le déjeuner sur l'herbe lors de sa tumultueuse présentation au salon des refusés en 1863, pour apporter ses propres réponses aux questions du nu, du sujet, du plein air. les personnages réunis par manet sont rhabillés, déshabillés, fument, discourent, ils sont quatre, puis trois. pour finir en sculptures monumentales et être lâchés dans la nature du parc du moderna museet de stockholm.
    Avec plus de cinquante reproductions, cet album retrace la relation profonde et complexe entre picasso et le chef-d'oeuvre de manet.

  • «Gras et léger à la fois, inhérent à ce qu'il montre et déjà prêt à retomber en poudre, le pastel suscite notre allégresse, via ses couleurs, et notre empathie, à travers sa fragilité. Gai et friable, il offre à l'oeil cette sensation de fraîcheur que certains sorbets laissent à la langue, quand ils ressuscitent par miracle l'agrume qu'ils expriment : certains pigments semblent presque des essences de fruits mêlées de talc.» Claude Arnaud

    Dans l'histoire du pastel, le XIXe siècle fut à la fois le temps de la restauration et de la révolution permanente. Double mouvement dont la collection du musée d'Orsay, riche de pièces célèbres et de feuilles à découvrir, est le meilleur observatoire. Millet, Manet, Degas, Redon, Lévy-Dhurmer, à travers plus d'une centaine d'oeuvres, cet ouvrage présente les plus beaux pastels de la collection.

empty