Aucun souvenir assez solide
Nouv.

Aucun souvenir assez solide

À propos

Une cité de phares noyée par des marées d'asphalte où la lumière est un langage. Une ville saturée de capteurs qui dématérialise les enfants qui la traversent. Un monde où la totalité du lexique a été privatisée. Un amant qui marche sur sa mémoire comme dans une rue...   En dix nouvelles ciselées dans une langue poétique et neuve, Alain Damasio donne corps à cet enjeu crucial : libérer la vie partout là où on la délave, la technicise ou l'emprisonne. Redonner aux trajectoires humaines le sens de l'écart et du lien.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782072927508

  • Disponibilité

    À paraître

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Alain Damasio

Né à Lyon en 1969, Alain Damasio caracole sur les cimes de l'imaginaire depuis la parution en 2004 de son deuxième roman, La Horde du contrevent (La Volte), Grand Prix de l'Imaginaire. Il explique sa prédilection pour les récits polyphoniques, et pour le travail physique, physiologique de la langue, par un besoin vital d'habiter plusieurs corps, et de se laisser lui-même habiter. Après la réédition par la Volte en 2007 de La Zone du Dehors (Cylibris, 2001), récit d'anticipation inspiré par Michel Foucault, il s'est lancé dans la création d'un ambitieux jeu vidéo et prépare actuellement son troisième roman.ÿÿAmplement salué par la critique, dévoré par le public, Alain damasio construit une ?uvre rare, sans équivalent dans les littératures de l'imaginaire. Bienvenue au c?ur d'un cyclone !ÿÿLa Horde du Contrevent a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire 2006 et le prix Imaginales des Lycéens 2006. La Zone du Dehors a reçu le Prix Européen Utopiales 2007.

empty