Bièronomics ; l'histoire du monde à travers la bière

,

Traduction JEROME DUQUENE 

À propos

Bièronomics couvre l'histoire mondiale à travers le prisme de la bière, examinant le rôle qu'a joué la taxation de la bière et dessinant le paysage dans lequel s'inscrivent des marques notables aussi bien que les tendances et goûts des consommateurs.

De facteurs de transition du chasseur-cueilleur au style de vie agraire dans la Mésopotamie antique au financement des conquêtes impérialistes de la Grande-Bretagne, la taxation et la régulation stratégiques portant sur la bière ont joué un rôle de pivot tout au long de l'histoire. Bièronomics raconte ces faits et bien d'autres, mais examine aussi les innovations clés qui ont servi de moteur à l'industrialisation et à la consolidation du marché de la bière. Du reste, alors que les méga-fusions dans le domaine brassicole engendrent des multinationales colossales vendant leur bière tout autour du globe, le mouvement des bières artisanales en Amérique et en Europe a ramené, ces dernières années, sur le devant de la scène la riche histoire des anciennes techniques de brassage.

Mais on parle moins de l'influence économique exercée par ce breuvage sur le monde et de la myriade de façons dont il a façonné le cours de l'histoire. Bièronomics couvre l'histoire mondiale à travers le prisme de la bière, examinant le rôle qu'a joué la taxation de la bière et dessinant le paysage dans lequel s'inscrivent des marques notables aussi bien que les tendances et goûts des consommateurs. L'ouvrage se penche sur les événements charnières qui ont fait évoluer le secteur brassicole. Son ingrédient majeur, le houblon, était utilisé par la Ligue hanséatique pour asseoir sa domination des exportations à Hambourg et à Brême au XVIe siècle. À la fin du XIXe siècle, la basse fermentation donna le jour à la bière blonde industrielle. Les innovations industrielles en matière d'embouteillage, de réfrigération et de publicité télévisuelle ouvrirent la voie à la consolidation et à la domination du marché par les macrobrasseries de premier plan telles qu'Anheuser-Busch aux États-Unis et Artois en Belgique dans le cours du XXe siècle.
Nous sommes à présent entrés dans l'âge de l'intégration mondiale - la multinationale AB InBev empoche à elle seule 46 % des profits brassicoles mondiaux -, mais une contre-révolution se prépare, fomentée par de petites brasseries artisanales indépendantes, tant aux États-Unis et en Belgique qu'ailleurs de par le monde. Bièronomics dévoile ces tendances, révélant pourquoi vous trouvez telles marques et sortes de bière dans les rayons de votre supermarché ou à la pompe du bar du coin.



Rayons : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques > Histoire économique > Histoire des institutions et marchés

  • EAN

    9782807321236

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    335 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty