Grandir à Lille dans les années 1940 et 1950 Grandir à Lille dans les années 1940 et 1950
Grandir à Lille dans les années 1940 et 1950 Grandir à Lille dans les années 1940 et 1950

Grandir à Lille dans les années 1940 et 1950

,

À propos

À peine relevée de la Grande Guerre, la capitale des Flandres se retrouve plongée dans les affres d'une seconde occupation. À la Libération, Lille a faim, manque de logements et doit reconstruire ses usines, très éprouvées par les bombardements. À la fin des années 1940, une lueur d'espoir apparaît ; et si le club lillois réussit des exploits inédits en championnat de France, c'est d'ailleurs que vient le salut - d'en bas, des usines. Tandis que le textile s'illustre brillamment à la Foire commerciale de 1951, les locomotives des usines de Fives-Lille s'exportent dans le monde entier. C'est aussi le retour des fêtes populaires. Chineurs dans l'âme, les Lillois renouent avec la braderie et ses orgies de moules-frites. Le long de la rue Béthune, la plus animée de la cité, se côtoient pas moins de vingt cinémas, de grandes brasseries et des restaurants fameux, dont L'Huîtrière. L'après-guerre à Lille, c'est aussi la survivance de ces quartiers ouvriers hérités de la révolution industrielle, Saint-Sauveur, le plus emblématique, finira rasé pour des raisons de salubrité. Une amputation « salutaire » qui annonce déjà la fin d'un monde, d'une certaine âme lilloise.

Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages France > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage France

  • EAN

    9783831326259

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    255 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bernard Dereux

Né à Lille en 1932, Bernard Dereux y grandit dans une maison située sur le parvis Saint-Michel. En 1952, après le bac, il effectue un stage d'un an dans une usine de Plymouth (Angleterre) et passe dix-huit mois en Allemagne pour le service militaire. Diplômé de droit et de comptabilité en 1962, il fonde, à Lille, un cabinet d'expertise comptable. Il exerce également le métier de commissaire aux comptes auprès de la cour d'appel de Douai. Retraité depuis 1992, il partage son temps entre la lecture, les vacances au Touquet et les visites auprès de ses deux filles et de ses cinq petits-enfants. Il vit aujourd'hui à Lambersart.

Chakri Belaïd

Né en 1975 en Tunisie, Chakri Belaïd grandit dans le XXe arrondissement de Paris. Il dirige à partir de 2004 la rubrique internationale de Regards, mensuel d'opinion parisien. En 2005, il coordonne le livre Banlieue, lendemains de révolte (éditions La Dispute / Regards). À partir de 2007, il devient journaliste indépendant et anime pendant deux ans un cours de journalisme à l'université de Paris 13. Depuis, il collabore notamment avec L'Humanité, Alternatives internationales, Le Monde de l'éducation, Politis, L'Essentiel des relations internationales et Écoute.

empty